Insolitalia

Voyage et Plaisirs

 

  • arts
  • arts
  • arts
  • Accueil
  • Art et Culture
  • La littérature

La littérature

Le long voyage de la littérature italienne à travers les siècles commence au début du XIVe siècle lorsque Dante Alighieri, considéré comme le père de la langue et de la littérature, rédige La Divine Comédie.

Des poètes, tels Petrarque, qui puise la source de son inspiration artistique dans sa Muse :
Laura, ou Giacomo Leopardi, originaire de Recanati, dans les Marches, sont des auteurs célèbres dans le monde entier.

Le mot macchiavellico, que l'on emploie couramment en Italie pour désigner une personne sans scrupules qui agit selon des stratégies subtiles, dérive de l'écrivain toscan Nicoló Macchiavelli (1469-1527), qui, dans son livre le Prince, enseigne l'art de gouverner. En 1861 naît à Trieste Italo Svevo, le plus important écrivain contemporain de l'Italie du Nord, qui, dans La Coscienza di Zeno, renouvelle, sous l'influence de la psychanalyse, les techniques littéraires du roman, et devient le maître à penser de la littérature européenne du début du XXe siècle.

Et ce XXe siècle qui, avec ses élans sociaux, nous a donné l'école vériste de la "poesia del vero", avec Giovanni Verga en Sicile, Grazia Deledda (prix Nobel) en Sardaigne et Alberto Moravia à Roma.
Ces écrivains nous ont décrit la vie, les passions, les faiblesses des italiens réels.